L’hiver n’est pas tout à fait fini !

De toute évidence  il y a des phocaliennes et phocaliens en vacances!

Comme celles et ceux qui restent n’ont pas froid aux yeux… Ni aux mains, je vous propose de continuer la balade rafraîchissante dans d’autres allées de Central Park.

L’hiver n’est pas tout à fait fini !

Pas satisfait

Aujourd’hui désolé je n’ai pas de série mais un lot d’image dont je ne suis pas satisfait… J’aimerais avoir des avis afin de savoir ce qui ne va pas 🙂

En vol

Comme Didier (voir ci-dessous), j’ai eu la chance d’aller passer une matinée au Parc ornithologique du Pont de Gau. A la mi-janvier.

Quel plaisir pour le photographe amateur d’oiseaux ! Et quel tri à faire, une fois rentré à la maison ! 😀

Voici une petite sélection “en vol” comprenant, si je ne me trompe pas, flamants roses, aigrette garzette, héron garde boeufs, avocettes élégantes, canards colvert, …

Le masque et la rue

Depuis la semaine dernière mes photos sont faites avec mon nouvel appareil, un compact Lumix TZ 90. Je photographie l’ appareil au niveau du nombril avec l’ écran à plat pour voir le cadrage. Ce qui explique que mes cadrages peuvent être imparfaits car je n’ ai pas encore la maitrise.

Portraits de Porsches

Ma contribution hebdo…. Les courses auto allant de report en report, je revisite mes anciennes photos et tente une approche plus originale (enfin, j’espère…) et un peu affranchie du style reportage.

Voici une série avec une colorimétrie particulière (il n’y a pas d’unité colorimétrique, c’est parfois chaud, d’autres fois froid, j’ai adapté en fonction de la photo) et avec des recadrages en vertical (j’aime bien le vertical), ce type de cadrage me semblant peu utilisé dans ce genre de photos.

Toutes les voitures sont des Porsche… je suis porschiste de cœur et je collabore à un nouveau livre photo avec d’autres photographes et des peintres sur la mythique Porsche 917 qui va sortir en avril.

Central Park

Tant que c’est encore de circonstance (il y a eu une tempête de neige il y a peu sur New-York) je vous emmène dans les allées et les espaces de Central Park où la neige, la végétation et les cheminements offrent des points de vue graphiquement intéressants. Promenade sans prétention dont le seul but est de changer de cadre et d’espace, avec toutefois un peu de nostalgie de ne plus y avoir trainé mon boîtier et mes objectifs
depuis plusieurs mois !

Lever de soleil

Des ciels de lever de soleil pris de chez moi entre septembre 2019 et janvier 2021. Prises réalisées avec un compact dans les saisons automne, hiver et début du printemps.

Auteur : Christophe Jacrot

Certains pensent que quand il fait mauvais temps, autant rester chez soi…

Ce n’est pas l’avis de Christophe Jacrot, qui sort prendre des photos uniquement en cas de temps bien pourri !

Partie 1 / 2 (la suite la semaine prochaine) :

Christophe Jacrot

Christophe Jacrot est un réalisateur et photographe français qui a développé un projet artistique sur les intempéries (pluie, neige) et sur l’hiver. Des régions arctiques aux pays tempérés, Christophe Jacrot explore l’hiver comme s’il s’agissait d’un seul et même territoire. Car le froid et la neige, où qu’ils surviennent, dérangent et perturbent l’activité humaine, et ralentissent la course du temps.

Continuer la lecture de « Auteur : Christophe Jacrot »

Surf à Sausset

Voici quelques photos de surf, prises sur le front de mer à Sausset (avec un mistral plutôt “modéré”).
En milieu-fin d’après-midi, on est à contre jour avec de belles lumières dans les vagues.

Macro, paysages enneigés et expo

Une petite vidéo que j’ai réalisée sur ma dernière exposition et le lieu d’exposition :

Les photos ci-dessous ont été prises au Mont Ventoux (pour les macros) et à Mimet (pour les paysages).

Rappel : cliquez sur les photos pour les voir correctement !

Variations autour du Vessel

Voici une sélection d’images sur le Vessel pour lesquelles j’avais eu l’occasion d’en montrer une grande partie lors de nos regrettées soirées.

En fonction de la situation actuelle, il s’avère que nous avons maintenant un peu de temps devant nous.

Je vais donc procéder comme nous le faisions lors de nos réunions en vous mettant à contribution pour élaguer l’ensemble de 5 ou 6 photos (ou plus selon votre esprit critique!).

Vous pourrez proposer vos suggestions dans la partie commentaire, avec ou sans argumentaire, et sans état d’âme, à votre guise !

Petite proposition pour voir si notre, votre regard ne s’est pas émoussé.

Le VESSEL, le navire en Français, œuvre architecturale relativement récente d’un designer britannique, Thomas Heatherwick, située à proximité immédiate de la High Line, dans le Hudson Yards qui est un quartier de New-York en pleine évolution où d’immenses building ultra modernes et des boutiques de luxe ont été érigés avec une rapidité étonnante.

Caractéristiques : 154 escaliers interconnectés, reliés par 80 plateformes d’observation, s’élevant sur 15 étages, soit 2500 marches !

J’ai été conquis par la grande diversité des possibilités graphiques qui s’offrent au photographe, ainsi que par la situation entre les buildings de béton, d’acier et de verre qui entourent ce monument particulier. La tonalité des lumières, au long de la journée, met en valeur la structure de métal et les reflets étranges qu’on y découvre. La présence humaine inévitable, donne aussi une échelle à l’ensemble de l’œuvre.

Un vrai plaisir pour les yeux et beaucoup d’émotions à chaque nouvel angle de prise de vues.

KAKEPHOTOS

Hommage à la fragilité

fragilité des lumières,
fragilité des teintes,
fragilité des supports,
fragilité des sujets…

“métal”, “éditorial” et “végétal” sont une déclinaison en trilogies.

Présentés pour ce concours dans les limites imposées du 30×40, ces “Kaképhotos” sont imaginés et cadrés à la prise de vue pour un grand format vertical 21×110 cm sur un papier de 70gr Clairfontaine.

Vie et mort des poupées de cire

Ci-jointes les onze images que je vais présenter au concours auteur cette année.

Je ne compte pas changer grand-chose à cette série, (Beaucoup de réflexion et de travail), que j’ai déjà imprimée et qui est cours de montage. Néanmoins je ne l’ai pas encore inscrite sur le site des concours.

Le titre de cette série est “Vie et mort des poupées de cire”

Comme à l’accoutumée je ne joindrai aucun texte d’accompagnement, car il me semble que le titre est suffisamment explicite ! Bien sûr, l’ordre des photos est ici primordial pour comprendre l’histoire …